Votre panier
 
 
Contacts



Auteurs


Romans
Nouvelles
Essais


Catalogue
Commandes


L'ASFFQ


Manuscrits


Sur le Web...


Sortie

Les enquêtes de Catherine

 

« Comment ne pas s’attendrir pour cette Catherine,
dame sans gêne, aux défauts gros comme le bras,
mais débordante d’humanité et sachant rire d’elle-même.
Du réjouissant polar. 
»
Les Libraires

« Un ton résolument léger, une écriture très vivante,
des scènes cocasses, des rebondissements en série
et un irrésistible personnage : le volatile Coco !
Une comédie policière très réussie ! »

TVA – Salut Bonjour !

 

1. La Vieille Fille et la mort

Vieillefille
Illustration : Bernard Duchesne

Le soir de mon trente-huitième anniversaire, je me suis saoulée au champagne, j’ai recueilli une bête emplumée et découvert deux cadavres. Comment j’ai réussi tout ça ? Eh bien, quand ça fait deux ans que vous n’avez plus de chum, vous saurez que le champagne solitaire coule de source. Pour le reste… 
C’est un drôle de bruit en provenance de chez Maryse et Stéphane, mes voisins de palier, qui m’a tirée de mon sommeil éthylique. Curieuse de nature, j’ai vu, à travers « l’œil magique », leur porte entrebâillée. Ce n’est pas que je sois très aventureuse, mais sachant mes voisins au casino, j’ai voulu m’assurer qu’aucun voleur n’était à l’œuvre. 
J’ai d’abord découvert l’origine du bruit : une grosse perruche blanche qui, dès que je me suis approchée d’elle, s’est perchée sur mon doigt. J’ai vu ensuite, dans la cuisine, quelque chose qui pendait du luminaire. Un jeune homme. Mort. Tout juste après, j’ai trouvé Maryse, pratiquement nue sur son lit, morte elle aussi. Étranglée. 
Je suis retournée chez moi pour appeler la police et, depuis, je me perds en conjectures. Je connaissais le pendu, un ado qui fréquentait la bibliothèque où je travaille. Le beau sergent-détect’Yves Tremblay peut bien prétendre qu’il a les choses bien en main, je ne peux pas ne pas chercher à comprendre la raison de ces deux morts violentes. Me voici donc lancée dans une (en)quête qui ne m’apportera que des ennuis…

Feuilletez cet ouvrage
Catherine Sylvestre
La Vieille Fille et la mort
337 pages, 24,95$

 
978-2-89615-123-3 Papier : 24,95 $
978-2-89615-527-9 Pdf : 14,99 $
978-2-89615-879-9 Epub : 14,99 $

Ajouter au panier  :


 

2. La Vieille Fille et le photographe

VFetphotographe
Illustration : Bernard Duchesne

Moi, les amis, un an et demi après qu’un meurtrier en cavale m’ait envoyée à l’hôpital avec de multiples fractures, je ne demandais rien de mieux que de me prélasser avec petit Coco, mon cockatiel chéri, dans le nid douillet de mon sergent-détect’Yves adoré. Alors vous comprendrez que c’est bien malgré moi que je me retrouve mêlée à une nouvelle affaire…
Ça commence à la veille de la rentrée scolaire par la visite de Phil Auclair, un copain éditeur, et de sa consœur Bernadette Vaillancourt… qui me demande de retrouver son bon mari, le célèbre photographe Antoine Gélinas. L’ennui, c’est que si je me fie aux témoignages de l’entourage du couple, le mari de la dame n’a pas vraiment disparu : il ne veut tout simplement plus la voir !
Or, ce que j’estime n’être qu’une banale histoire de divorce prend une tournure dramatique quand j’apprends que Brieg Ledet, le coauteur des ouvrages d’Antoine Gélinas, est mort dans un incendie suspect.
Bernadette Vaillancourt a beau affirmer que ça n’a rien à voir avec la « disparition » de son mari, faut pas charrier ! Et vous me connaissez : moi, quand je veux connaître la vérité…

Feuilletez cet ouvrage
Catherine Sylvestre
La Vieille Fille et le photographe
334 pages, 24,95$

 
978-2-89615-182-0 Papier : 24,95 $
978-2-89615-584-2 Pdf : 14,99 $
978-2-89615-267-4 Epub : 14,99 $

Ajouter au panier  :