Votre panier
 
 
Contacts



Auteurs


Romans
Nouvelles
Essais


Catalogue
Commandes


L'ASFFQ


Manuscrits


Sur le Web...


Sortie

Les enquêtes d'Henri Dufaux

 

Baindesang
Illustration : Jeik Dion

Certes, la découverte – au beau milieu de la vitrine d’une galerie d’arts de Montréal – d’un cadavre reposant dans une baignoire remplie de sang a fait sourciller l’inspecteur Dufaux. Mais ce qui l’a ébranlé, c’est la quantité de sang, car cela indique qu’au moins cinq ou six personnes ont été « saignées » pour obtenir un tel résultat. Il devra donc, avec son équipe de jeunes policiers marginaux, rechercher, outre l’identité du cadavre, qui sont les « donateurs » qui ont participé à cette mise en scène macabre. Hélas, les policiers n’ont, comme indices, que les signatures ADN trouvées dans la baignoire… et le répertoire des personnes récemment disparues de Montréal.
Dufaux, qui doit en plus se défendre contre les attaques perfides des Affaires internes qui menacent de démanteler son équipe – paraîtrait qu’elle abrite une « taupe » ! –, devient donc très méfiant quand Lydia Balco, la directrice adjointe du SCRS, lui offre soudainement son aide.
Or, devant l’étrangeté de son enquête et face à un tel appui providentiel, Dufaux ne peut arriver qu’à une seule conclusion : un terrible danger rôde, il est même en approche rapide ! Heureusement, sa femme, morte depuis près de trois ans, est là pour le conseiller !

 

 

 

 

Feuilletez ce livre
Jean-Jacques Pelletier
Bain de sang
451 pages

 
978-2-89615-302-2 Papier : 17,95 $
978-2-89615-844-7 Pdf : 11,99 $
978-2-89615-989-5 Epub : 11,99 $

Ajouter au panier  :


 

Deuxballes
Illustration : Jeik Dion

Des cadavres, Henri Dufaux en a vu de toutes les sortes, mais celui-là… Vêtu d’un chic complet Dolce & Gabbana, l’homme, sourire aux lèvres, est allongé sur un banc de parc. Mis à part les deux balles reçues derrière la tête, on pourrait le croire heureux. Quant à la pièce d’or de la Monnaie royale canadienne, datée de 1979, découverte au fond de sa gorge, elle ne vient qu’amplifier l’énigme.
Or, le meurtre est rapidement revendiqué par le groupe écologiste Vert Demain, qui assure que la victime – un banquier surnommé le « vice-président aux paradis fiscaux » par les initiés – était un rouage important du système d’exploitation et de saccage mené par les grandes minières canadiennes. Quand un deuxième cadavre « heureux » est découvert, cette fois avec une pièce d’or de 1980 dans la bouche, les craintes de Dufaux se confirment : c’est bien une série meurtrière qu’il aura à résoudre, et qui pourrait s’allonger drôlement puisque la Monnaie royale a gravé de telles pièces jusqu’en 2017.
Et pour aggraver encore plus la situation, voilà que l’enquêteur rencontre un sinistre personnage, pourtant mort depuis des années… Puis son propre conseiller financier l’informe que lui-même, Henri Dufaux, est mort récemment !

 

 

 

 

Feuilletez ce livre
Jean-Jacques Pelletier
Deux balles, un sourire
385 pages

 
978-2-89615-303-9 Papier : 17,95 $
978-2-89615-845-4 Pdf : 11,99 $
978-2-89615-990-1 Epub : 11,99 $

Ajouter au panier :


 

Ontue
Illustration : Jeik Dion

On tue… On tue… Tous… On tue les vaches… les rhinocéros… On tue… On tue… On tue les papillons… Les grenouilles… On tue… On tue les requins… On tue… On tue le bleu… On tue…
Cette ritournelle est répétée par un des rares survivants de ce qu’il faut bien appeler un massacre dans une résidence pour personnes âgées. Car comment décrire autrement l’état dans lequel les victimes ont été retrouvées ? Rachitiques, sous-alimentées, le corps couvert de blessures mal soignées, vivant dans des conditions d’hygiène épouvantables…
Or, pour l’inspecteur Henri Dufaux, qui est chargé de l’enquête, tout va mal. Son équipe se dépeuple, un « zélé » des Affaires internes se met sur son cas et c’est sur fond de chantage politique et d’interventions du SCRS qu’il devra résoudre cette série de meurtres horribles que certains qualifient de « petites cruautés éparpillées » et de « crimes pédagogiques ».
Parmi les suspects : le crime organisé, un tueur en série… sans oublier un groupe de sauveurs autoproclamés de la planète, les Ultravéganes. Et comme si ce n’était pas assez, Dufaux comprend petit à petit que l’auteur de toutes ces atrocités entretient une vendetta personnelle contre lui !

 

 

 

 

Feuilletez ce livre
Jean-Jacques Pelletier
On tue…
651 pages

 
978-2-89615-206-3 Papier : 32,95 $
978-2-89615-821-8 Pdf : 17,99 $
978-2-89615-291-9 Epub : 17,99 $

Ajouter au panier  :